L'agence BAU - "Bureau d'Architecture et d'Urbanisme"


"Donner une autre image de notre métier"

Le BAU, Bureau d’Architecture et d’Urbanisme Guiral & Morlon, milite pour une architecture éthique, ouverte, responsable, respectueuse des personnes et de l’environnement. Le BAU s’engage en faveur de bâtiments vivables et viables dans la durée. Le BAU est une équipe de créatifs, complémentaire et interdépendante. Car deux c’est deux avis en balance, deux sensibilités différentes, deux forts caractères qui n’hésitent pas à se contredire dans l’intérêt du projet. «Il faut savoir se mettre entièrement au service du projet avec une bonne dose d’humilité pour l’appréhender dans sa globalité ..."

Pour le nous, un projet architectural doit être envisagé comme un tout, du plus intérieur, du plus intime au plus extérieur, le jardin, la façade, les éclairages etc... Claire et Jean-Bernard sont très soucieux de personnaliser les lieux en fonction des modes de vie de leurs habitants et sont par sans du «sur-mesure» dans tout, pour sorti du standardisé. C’est pourquoi l’écoute est considérée comme une étape clef de leur travail. C’est elle qui leur permet de répondre au mieux aux besoins, envies, désirs et rêves de leur client. «Il n’y a jamais d’acquis dans ce métier, il évolue sans cesse avec le goût des gens. On ne vit pas aujourd’hui comme on vivait il y a 5 ans, c’est pourquoi il faut toujours avoir un pied dans le futur. Pour évoluer, il faut savoir se remettre en question en permanence et savoir se projeter, sinon on est dépassé.»

S’adapter, en aucun cas n’imposer ses choix ... Cela semble évident mais sur le terrain il n’est pas rare qu’un chantier se solde par des échecs de communication. Le duo du BAU met un point d’honneur à garder chacun de ses clients sur la durée et dans la confiance. Il faut rester vigilants, car dans le Sud en général les densités de population, la paupérisation et les coûts prohibitifs, associés à une législation et des normes de construction toujours plus contraignantes constituent paradoxalement de vrais menaces dans le travail des architectes urbanistes. La globalisa on des goûts dans tout est une arme à double tranchant écologiquement parlant. Par essence, une déco à la mode est rarement pérenne. Alors pour le BAU, il faut anticiper tout cela, trouver le bon dosage, les justes proportions des nouvelles esthétiques, en réinventant ses propres règles du jeu en permanence.

"Nos outils, notre flux de travail"

Organiser, clarifier, respecter et se faire respecter. L'agence BAU, c'est aussi, du sérieux, du professionnalisme. Les dernières technologies appliquées à la construction, logiciels, réseaux, mode d'organisation, de communications, tournées vers le futur au service de vos projets. Une équipe solide de bureaux d'études et d'ingénieurs éprouvés, dans tous les domaines de la construction, un flux de travail maitrisé de la conception à la réalisation.

Tous nos fichiers sont archivés, centralisés et indexés sur notre serveur avec des sauvegardes quotidiennes pour un maximum de securité. Un accés est ouvert aux bureaux d'études et aux entreprises, au clients, 24/24, pour l'echange et l'accés aux fichiers que nous centralisons. Les plans sont systématiquement générés au format DWG et PDF, afin de faciliter les echanges. Nous disposons de stations de travail DELL de derniere generation, pour pouvoir produire tout type de fichier 2D/3D, rapidement. Nous sommes également equipés de la visio conférence, de traceurs A3-A1, de scanners professionnels de véhicules electriques pour nos déplacements.

L'agence BAU anticipe le BIM (maquette numérique) qui vise à optimiser et rationaliser tout le processus de conception du bâtiment. En effet, le "Building Information Modeling" est une technologie et des processus pour produire, communiquer et analyser des modèles de construction, englobant la géométrie de la construction, les relations spatiales, les informations géographiques, les quantités ainsi que les propriétés des éléments de construction... Sur un processus traditionnel de conception, une quantité d’informations importantes est perdue. Ce qui est encore plus coûteux, c’est que ces informations sont en général saisies plusieurs fois par différents corps de métiers. Ces saisies multiples sont sources d’incohérences, de retards de livraisons et d’augmentation du coût de l’ouvrage bâti (sans compter les procès en cas de litiges). Avec le BIM, les informations sont capitalisées à chaque étape de ce processus. Ainsi, les résultats sont fédérés dans la maquette (calculs énergétiques, dimensionnements chauffage, climatisation, aéraulique, emplacement des équipements, alarmes et sécurité, maintenance, etc.). Le BIM va permettre d’optimiser l’efficacité et la rapidité du travail des architectes et être un vrai gain de temps et d’argent pour une multitude d’entreprises.